DEVENIR PRODUCT MANAGER APRÈS DES ÉTUDES NON-TECHNIQUES

Le Product Manager est la personne en charge du développement de nouveaux produits. En contact avec les développeurs, les designers et les utilisateurs, il gère la vision, la roadmap, la définition des features et du design. Après des études commerciales à l’ESSEC, Amélie, 29 ans, n’était pas forcément destinée à la tech. Aujourd’hui Product Manager et Design Lead chez AE Studio, elle s’est construit son parcours en suivant son intuition et en se forgeant sa propre expérience. Elle partage ses conseils pour bien se former à ce métier aux multiples facettes.
3 étudiants du Wagon en train de travailler sur leur projet de site

Il ne faut jamais s'arrêter de poser des questions !

À quel moment as-tu décidé de t’orienter dans la tech et dans le design en particulier ?


J’avais des facilités à l’école donc je me suis naturellement orientée vers un parcours scientifique et ai d’abord envisagé des études d’ingénieur. Mais finalement, j’ai choisi une prépa HEC pour pouvoir continuer les langues et éviter la physique que je détestais. Fast forward : je rentre à l'ESSEC, où je suis prise dans une asso de design. Je réalise que ça me plaît. Ça a beaucoup influencé la suite de mon parcours.

Comment t’es-tu formée au Product Management ?


Je me suis formée aux logiciels - d’abord Photoshop et Illustrator, puis InVision et Sketch - et à la théorie de design graphique en lisant des bouquins et en fouinant sur internet. J'ai trouvé beaucoup de chose via Twitter et Slideshare à l'époque. Quand j'ai commencé à m’intéresser au code, j'ai appris un peu toute seule au début, j'ai échangé avec des amis développeurs et quand j'ai rencontré un mur, je suis allée faire Le Wagon pour aller plus vite et plus loin. Pour moi, les choses importantes remontent naturellement à la surface : si tu te poses beaucoup de questions sur quelque chose, ça veut dire qu'il faut que tu creuses. Ma façon de prioriser est très intuitive et très libre : si je me lance dans quelque chose, je m’y mets à fond, et si finalement ça ne me plaît pas, ce n’est pas grave, je passe à autre chose !

Quelles compétences faut-il développer pour devenir Product Manager ?


Je pense que les principales qualités requises pour devenir PM sont la curiosité et l'empathie. 
  • Il ne faut jamais s'arrêter de poser des questions : aux utilisateurs, aux développeurs, aux commerciaux, aux designers. Il y a plusieurs "genres" de PMs : certains plus design, d'autres plus data. Avoir des bases en design, développement web/mobile et data analysis, c'est l'idéal. Ça ne veut pas nécessairement dire savoir coder un site de A à Z, mais s'intéresser à la tech, à pourquoi et comment les produits sont construits.
  • Avoir de l'empathie pour ses collègues et ses utilisateurs est aussi super important. Les outils de gestion de projet sont souvent sur-estimés : on s'en fout d'utiliser Jira, Trello ou Pivotal Tracker. Il y a des modes et ça changera. En revanche, comprendre le comportement des utilisateurs du produit, ou aider les développeurs à être débloqués sur une tâche, ça c’est capital.

Il ne faut pas avoir peur de se lancer dans les nouveaux métiers car c'est là qu’il y a de la demande et de l'avenir.

Comment se professionnaliser et faire son réseau dans la tech quand on n’est pas du milieu ?


Il faut tester, passer des entretiens, faire des stages, des missions en freelance. En plus, la tech est un secteur assez jeune et américanisé (donc moins formel) ce qui facilite les contacts. Quand tu rencontres une personne et que ça matche bien, demande-lui trois autres contacts avec qui ce serait intéressant que tu parles et ça fait effet boule de neige très vite. J'ai pu agrandir mon réseau aux Etats-Unis comme ça. Il ne faut pas s’arrêter de réseauter, même quand on ne cherche pas de travail. Le réseau souffre d’une mauvaise image comme si c'était quelque chose d'hypocrite, mais je ne suis pas d’accord ! Mon réseau ce sont des gens avec qui j’aime vraiment échanger, des potes de potes, des gens avec qui j’ai bossé, c’est le fait d’aider le petit frère d’untel qui rêve de bosser dans la tech mais ne connaît personne dans cette industrie, un potentiel employeur avec qui ce n'était pas un “fit” mais le courant était bien passé en entretien... Le réseau permet de casser des portes là où on n'aurait pas été accepté•e surtout s'il n'y a pas la bonne école sur ton CV. Et même si tu viens d’une grande école, tout ne se joue pas au diplôme : beaucoup de gens intègrent l’école et ensuite n’en font pas grand chose. Alors que pour moi la vie commence quand tu démarres ta formation : ce que tu apprends à côté, sur ton temps libre, tes projets perso et en free-lance...

Tes conseils à ceux qui s’intéressent aux métiers de la tech ?


Je pense qu’on ne nous apprend pas assez à regarder les courbes de chômage, les industries qui embauchent, combien de boulots vont être créés tous les ans, quelle compétences sont difficiles à trouver sur le marché, au point de pouvoir te mettre en freelance et facturer 500€ par jour si tu les apprends. Alors que c'est ça qu'il faudrait regarder pour arriver à bien se positionner. Il faut aller chercher l’information par soi-même (et il y en a !) pour être plus confiant dans ses choix et ne pas écouter tes proches qui ont peur pour toi alors qu’ils ne connaissent pas forcément ces nouveaux métiers. Le mien, Product Manager, n'existait même pas quand je suis sortie d'école. Aujourd’hui il n'est pas encore vraiment enseigné ! Il ne faut pas avoir peur de se lancer dans les nouveaux métiers car c'est là qu’il y a de la demande et de l'avenir. 

Des ressources à recommander pour se former au Product Management ?


Quelques livres sur le produit (en anglais) : 

Bonne chance !

Vous voulez devenir Product Manager, UX / UI Designer ? Trouvez votre formation en Design, Product Management et Développement web sur Telescope ! Sélection des meilleures formations, mentoring, financement... On vous accompagne vers les nouveaux métiers de la tech et du management aussi sur Twitter, Facebook, Instagram et LinkedIn. Suivez-nous ! Et si vous ne trouvez pas votre bonheur, écrivez-nous directement : mehdi@telescope.co.com ou anne-sophie@telescope.co.com.

Découvrir les écoles